Bien à l'écart de toute académisme, sans aucune formation dédiée, Zab commence à copier les grands maîtres, Manet, Renoir, surtout Boudin qu'elle affectionne particulièrement, et dont elle exposera plus tard ses oeuvres. Elle peint, dessine sculpte comme elle respire...

 

Après cette période "reproductions", Zab s'installe dans le Sud, pays des lumières, et s'adonne aux nues. Zab se met également au dessin, peint des nues, des animaux, comme un pianiste ferait ses gammes ...

Tous les jours elle se donne en concert, conçoit une oeuvre éclectique à souhait, passant du figuratif à l'abstrait, du graphisme au naïf, en fonction de son humeur, laissant libre cours à une créativité sans fin, pour notre plus grand plaisir de spectateurs conquis ! Elle s'essaie à toute sortes de techniques, fuit souvent son pinceau, elle veut pouvoir toucher ses toiles, ses matières...elle colle, caresse, oeuvre, en osmose totale avec une Nature Majuscule. 

Elle puise son énergie de la Terre, puis, son âme remplie, s'adonne à ses créations, de simples envies comme des flashs, des naissances perpétuelles, un besoin inaltérable de respirer. 

O.Barbet

portrait_ZAB.png

Artiste dialectique par excellence, sa peinture vit en elle, comme elle vit sa peinture...

Merci beaucoup !